A Kinshasa, l'appel à manifester de l'opposition fait un flop

Malgré l'interdiction, l'opposition en RDC avait maintenu son mot d'ordre à manifester ce mardi 19 décembre contre le calendrier des élections, finalement prévues en décembre 2019, et contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila dont mandat constitutionnel a expiré en décembre 2016.

 



La police procède à l’interpellation de quelques manifestants mardi 19 décembre au niveau du bâtiment de l'INSS et près du palais de justice à Kindu (Maniema).

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde