Procès de Khalifa Sall au Sénégal - La défense abat ses dernières cartes

Au tribunal de Dakar, les avocats de Khalifa Sall ont joué sur tous les plans en terminant leurs plaidoiries en début de soirée. Le député-maire de la capitale est soupçonné de détournement de deniers publics. Le procureur, qui l'estime coupable, a requis sept ans de prison et près de 5,5 milliards de francs CFA (8 millions d'euros) d'amende.



Khalifa Sall au Tribunal de Dakar

Focus Sur