Malmené dans un match de foot, Nkurunziza emprisonne deux autororités

Au Burundi, jouer au football avec le président de la République peut coûter cher, très cher. Deux responsables administratifs du pays l'ont appris à leurs dépens. A en croire l'AFP, ces deux responsables ont été écroués, pour avoir « permis » que le président, Pierre Nkurunziza, soit malmené physiquement au cours d'un match de football.



Photo: Le Pays

Pierre Nkurunziza