Inhumation des militaire tués dans les attentats de Ouagadougou

C'est, hier, 7 mars 2018 que les militaires tués lors des attaques terroristes qui ont visé l'ambassade de France et l'Etat-major général des armées, dans la capitale burkinabè, ont été inhumés. Ils reposent désormais au cimetière municipal de Gounghin, tout comme tous les autres Burkinabè tués lors des autres attentats perpétrés à Ouagadougou.



Photo: fasozine

Inhumation des militaire tués dans les attentats de Ouagadougou

Focus Sur