Les luttes de pouvoir engagées en l'absence du maréchal Haftar en Libye

L'attentat échoué qui a visé mercredi 18 avril Abdelrazak al-Nadhouri, le chef de l'état-major de l'armée nationale libyenne (ANL) commandée par le maréchal Khalifa Haftar, a mis en évidence la lutte de pouvoir engagée en Libye pour la succession de l'homme fort de l'Est du pays, absent de la scène politique depuis plusieurs jours. Khalifa Haftar est soigné depuis le 9 avril dernier dans un hôpital parisien. Une succession qui s'annonce compliquée.

Photo: RFI

Le maréchal libyen, Khalifa Haftar

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.