Le Maroc reprécise à Accra son ambition d'entrer dans la CEDEAO

Le Maroc ne lâche pas prise concernant son ambition d'adhérer à la CEDEAO. C'est dans ce cadre que, après Dakar et Abidjan, l'Institut Amadeus a tenu, le mardi 15 Mai à Accra, la capitale du Ghana, une rencontre de sensibilisation à l'endroit du secteur privé ouest africaine.

Nana Dr. Appiagyei Dankawoso, Président de la Chambre nationale de commerce et d'industrie du Ghana.

Brahim Fassi Fihri, Président de l'Institut Amadeus, à la Conférence d'Accra sur l'Adhésion du Maroc à la CEDEAO, le 15 mai 2018.

Abubakar Siddique Boniface, Ministre ghanéen des villes intérieures et du développement de Zongo

Nabila Freidjy, Présidente de la Commission Relations avec les institutions internationales à CGEM.

Franklin Cudjoe, président et CEO de IMANI.

Séance de travail à la Conférence d'Accra sur l'Adhésion du Maroc à la CEDEAO, le 15 mai 2018.

Ouverture de la Conférence sur l'accession du Maroc à la Cedeao au Ghana

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.