A deux mois de la présidentielle malienne, crise au sein de l'Adema

A quelque deux mois de la présidentielle malienne prévue pour le 29 juillet prochain, la candidature du président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), portée par une coalition de 70 partis politiques, a pourtant provoqué une guerre de chiffonniers au sein de l'Alliance pour la démocratie (Adéma), une des plus grandes formations dans le paysage politique malien.



Photo: Le Pays

Le président malien IBK

Focus Sur