Libye - Le croissant pétrolier, enjeu national et international

En Libye, après le lancement jeudi 21 juin par l'Armée nationale libyenne de Khalifa Haftar d'une opération pour reprendre les ports pétroliers passés il y a une semaine sous contrôle des groupes armés dirigés par Ibrahim Jadhran, un chef de guerre libyen, des questions se posent sur les partis qui se tiennent derrière Ibrahim Jadhran.

Photo: RFI

Vue du port pétrolier de Ras Lanouf, en Libye, le 11 janvier 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.