La présidentielle 2018 au Mali, entre incertitude et craintes

La campagne électorale en vue de la présidentielle du 29 juillet s'ouvre le samedi 7 juillet. Pendant ce temps, le conflit communautaire entre Peuls et Dogons continue d'être une source de préoccupation dans le pays. De nouveaux affrontements ont été signalés ces derniers jours dans le village de Bombou, situé dans le cercle de Koro (centre). Une situation qui risque d'entacher l'organisation de ce scrutin.

 

 



Photo: RFI

Elections municipales au Mali (archive)

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde