La tension monte après l'attaque armée contre le vice-président des Comores

Alors que les Comores se préparent pour un référendum constitutionnel qui aura lieu lundi prochain, la tension monte entre les différents acteurs de l'échiquier politique. Les coups de feu tirés le week-end dernier sur le véhicule du vice-président représentant l'île d'Anjouan, alors qu'il se dirigeait vers son village natal, n'en finissent pas de faire enfler la polémique. Le gouverneur de l'île est pointé du doigt.

 



Anjouan, Comores