Un bidonville de Nairobi rasé, ses habitants laissés-pour-compte

Au Kenya, des milliers d'habitants du bidonville de Kibera, situé au coeur de Nairobi, se retrouvent sans abri après que les autorités ont détruit leurs maisons de tôles lundi et mardi. Bulldozers et policiers ont été déployés pour dégager un terrain public destiné à la construction d'une route au milieu du bidonville.

Des policiers surveillent la démolition de structures illégales à Kibera, à Nairobi, le 23 juillet 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.