Présidentielle en RDC - Plus que 48 heures pour Moïse Katumbi

La Direction générale de migration (DGM) vient d'interdire à toutes les compagnies aériennes qui desservent la RDC d'embarquer tout passager détenteur de l'ancien passeport semi-biométrique. Cette mesure viserait particulièrement l'opposant Moïse Katumbi à qui les responsables congolais interdisent le retour dans son pays.

 



Photo: RFI

L'opposant Moïse Katumbi escorté par ses partisans

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde