La CAF sanctionne encore des arbitres reconnus coupable de corruption

Dans un communiqué, la CAF (Confédération africaine de football) annonce de nouvelles sanctions à l'encontre de plusieurs officiels contre lesquels des « allégations de corruption étaient formulées« . L'arbitre-assistant ghanéen David Laryea est suspendu à vie tandis que sept autres officiels prennent pour 10 années de toute activité liée au football.



L'arbitre Rajindraparsad Seechurn est escorté hors du terrain par la police alors que les joueurs tunisiens le confrontent, indigné par sa décision d'accorder une pénalité à la Guinée équatoriale.