De courtes peines de prison privent les victimes de justice en RCA

Les peines de trois ans de prison prononcées contre trois soldats de la paix congolais reconnus coupables du meurtre de 11 civils en République centrafricaine en 2014 ne reflètent pas la gravité du crime, a déclaré ce mardi Human Rights Watch. Ces condamnations privent de justice les victimes, parmi lesquelles des femmes et des enfants.



Un mémorial en l’honneur des 13 victimes tuées par des soldats de la paix de la République du Congo le 24 mars 2014 à Boali, en République centrafricaine. Douze d’entre elles ont été sommairement exécutées.