La CPI veut toujours le transfèrement de Simone Gbagbo

La Cour pénale internationale n'a pas "déchiré" son mandat d'arrêt émis contre l'ancienne Première dame, Simone Gbagbo, en février 2012. Hier, le porte-parole de la Cpi, Fadi El Abdallah, l'a réaffirmé sur le site de Radio France internationale (Rfi).



Simone Gbagbo

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde