Les groupes armés signent une déclaration d'entente pour la Centrafrique

Le texte a été paraphé sous l'égide de Moscou, le 28 août à Khartoum (Soudan), par trois groupes armés de l'ex-coalition à majorité musulmane de la Séléka ainsi qu'un groupe antibalaka, prétendant défendre les chrétiens.En parallèle de la médiation officielle menée par l'Union africaine (UA), la Russie et le Soudan ont organisé une rencontre entre différents groupes armés opérant en Centrafrique.



Photo: UN

Des casques bleus de la MINUSCA

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde