Experts de l'ONU tués en RDC - Le principal témoin arrêté

Jean-Bosco Mukanda, présenté jusqu'ici par le parquet militaire comme principal témoin des assassinats en mars 2017 des experts de l'ONU, Michael Sharp et Zaïda Catalan, ainsi que de leurs quatre accompagnateurs congolais, est aux arrêts à l'auditorat militaire de Kananga, dans la province du Kasaï-Central depuis mardi dernier. Selon la justice militaire, il posséderait des témoignages troublants.

 

En avant-plan, de gauche à droite, le témoin Jean-Bosco Mukanda et les prévenus Vincent Manga et Bula ainsi que l’interprète du procès du meurtre des experts de l’ONU au Kasaï au cours de l’audience du lundi 3 septembre 2018 au tribunal militaire de Kananga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.