Le Burundi continue à mépriser les droits humains

Cette semaine, la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l'homme des Nations Unies devait présenter un rapport rédigé par trois experts de l'ONU sur la situation au Burundi, devant le principal organe de l'organisation internationale consacré aux droits humains. Au lieu de cela, à la tribune, elle a dû informer le Conseil des droits de l'homme qu'aucun rapport ne pourrait être présenté en raison d'une absence totale de coopération de la part du Burundi.



Des milliers de personnes ont fui le Burundi à cause de la violence et sont arrivées dans le camp de Mahama, au Rwanda

Focus Sur