Le Burundi continue à mépriser les droits humains

Cette semaine, la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l'homme des Nations Unies devait présenter un rapport rédigé par trois experts de l'ONU sur la situation au Burundi, devant le principal organe de l'organisation internationale consacré aux droits humains. Au lieu de cela, à la tribune, elle a dû informer le Conseil des droits de l'homme qu'aucun rapport ne pourrait être présenté en raison d'une absence totale de coopération de la part du Burundi.

Des milliers de personnes ont fui le Burundi à cause de la violence et sont arrivées dans le camp de Mahama, au Rwanda

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.