Le Zimbabwe frappé par une vague de choléra

La capitale du Zimbabwe, Harare, est sous état d'urgence depuis mardi : 24 habitants de la capitale sont déjà décédés du choléra. L'épidémie s'est déclarée il y a dix jours dans un township d'Harare. La qualité de l'eau municipale est mise en cause. En 2008, la dernière grande épidémie avait fait plus de 4 000 morts. Le gouvernement a décidé d'interdire toutes les réunions publiques jusqu'à nouvel ordre.

Au moins 36 personnes ont récemment été admises à l'hôpital des maladies infectieuses de la route de Beatrice pour y être soignées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.