Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

La BAD cherche à limiter les importations alimentaires en Afrique

L'Afrique dépense plus de 35 milliards de dollars américains par an dans l'importation de denrées alimentaires, un chiffre qui pourrait grimper à 110 milliards de dollars d'ici à 2025, si les tendances commerciales actuelles se poursuivent. Pour remédier à cela, la Banque africaine de développement entend créer des Zones de transformation des cultures de base, afin d'aider les pays africains à devenir des exportateurs nets de denrées et de produits transformés.

Photo: AfDB

« Qu’est-ce qu’il y a de si compliqué à fabriquer du chocolat ? Le prix du cacao baisse toujours, mais jamais le prix du chocolat ! » – Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement