Content from our Premium Partner

African Development Bank (Abidjan)

La BAD cherche à limiter les importations alimentaires en Afrique

L'Afrique dépense plus de 35 milliards de dollars américains par an dans l'importation de denrées alimentaires, un chiffre qui pourrait grimper à 110 milliards de dollars d'ici à 2025, si les tendances commerciales actuelles se poursuivent. Pour remédier à cela, la Banque africaine de développement entend créer des Zones de transformation des cultures de base, afin d'aider les pays africains à devenir des exportateurs nets de denrées et de produits transformés.

Photo: AfDB

« Qu’est-ce qu’il y a de si compliqué à fabriquer du chocolat ? Le prix du cacao baisse toujours, mais jamais le prix du chocolat ! » – Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.