Augmentation des violations des droits de l'homme au mois d'août en RDC

A quelques mois des élections présidentielles prévues le 23 décembre 2018, la République démocratique du Congo (RDC) a connu une augmentation importante des violations des droits de l'homme, a indiqué à Kinshasa le Directeur du Bureau conjoint des Nations unies et représentant du Haut-commissaire des droits de l'homme (BCNUDH ), Abdoul Aziz Thioye.

 

 



Photo: MONUSCO

Des policiers lors de manifestations à Kinshasa en République démocratique du Congo