Des maliens incarcérés sans jugement en Côte d'Ivoire préoccupe le consulat

En Côte d'Ivoire, une dizaine de ressortissants maliens sont depuis deux ans et demi en prison. Ils sont soupçonnés d'être liés à l'attentat de Grand-Bassam, qui avait fait 19 morts et 33 blessés en mars 2016. Face à ces incarcérations sans jugement, plusieurs familles tentent d'alerter les autorités ivoiriennes et maliennes.



Plage de Grand-Bassam le 13 mars 2016 ou a lieu l'attentat terroriste