Le président déchu de la Cour constitutionnelle dit sa vérité en Guinée

Kèlèfa Sall exprimé publiquement s'est pour la première fois, mercredi 3 octobre. Quelques heures plus tard, dans un communiqué lu à la télévision nationale, le président de la République a confirmé la nomination du nouveau président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura. Un décret qui vient entériner la destitution de son prédécesseur par ses pairs, une décision jugée illégale par les juristes et le barreau guinéen.

Kelefa Sall

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.