Le grand ménage contre la corruption en Afrique du Sud

Mis en cause dans une enquête pour corruption, le ministre sud-africain des Finances a démissionné. Il est la première victime de poids du combat engagé dans un contexte de déclin de l'ANC. Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui mène ce combat pour nettoyer le pays des scandales politiques, a pourtant considéré la démission du ministre Nene Nhlanhla comme "une erreur de jugement".

 

Le président Zuma accompagné d'Atul Gupta, ministre des Entreprises publiques Malusi Gigaba et président-directeur général du New Age Nazeem Howa lors du petit-déjeuner d'affaires New Age à Port Elizabeth.

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.