Le fléau des faux médicaments qui empoisonne l'Afrique

Un médicament sur dix commercialisé dans le monde est faux. L'Afrique subsaharienne est la région la plus touchée par ce trafic qui cause la mort de cinq millions de personnes chaque année.



(Photo d'archives) - Les Ougandais achètent des médicaments contre le VIH / sida fabriqués localement à des prix élevés, bien plus que ce que les Kenyans et les Tanzaniens.