Le pouvoir tchadien reporte les législatives, faute d'argent

Finalement annoncées pour ce mois de novembre, les élections législatives ont été de nouveau reportées jusqu'en mai prochain. Selon le chef de l'Etat tchadien, l'organisation de ces élections nécessite un financement à hauteur de de 70 milliards de francs CFA, environ 100 millions d'euros, un budget dont le pays ne dispose pas.



Photo: Le Pays

Idriss Deby, chef d'Etat tchadien