Début du procès en appel de 52 activistes du mouvement Hirak au Maroc

Au Maroc, cinq mois après leur condamnation, le procès en appel de 52 activistes du mouvement Hirak dans la région du Rif, a débuté le 12 novembre devant la cour d'appel de Casablanca. Certains de ces détenus, arrêtés après la vague de protestations de l'été 2017, ont écopé de condamnations de 20 ans de prison, comme le leader du mouvement Nasser Zefzafi et trois de ces compagnons.

Photo: pxhere

Maillet de justice