L'Union africaine appelle au «respect de l'ordre constitutionnel» au Gabon

Au Gabon, l'Union africaine appelle au « respect de l'ordre constitutionnel ». Dans un communiqué assez court, le président de la commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a également annoncé qu'une mission « d'information et d'écoute se rendrait rapidement » à Libreville. Une déclaration qui intervient alors que la modification d'un article de la Constitution gabonaise pour pallier l'absence du chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba, hospitalisé depuis le 24 octobre, fait polémique.

 



Moussa Faki Mahamat du Tchad, président de la Commission de l’Union africaine (UA)

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde