Présidentielle malgache - La classe politique peine à se renouveler

A Madagascar, un face à face entre les deux adversaires de la crise de 2009 aura lieu lors du deuxième tour de l'élection présidentielle. C'est ce qu'il ressort des résultats provisoires du premier tour proclamés samedi par la Commission électorale nationale indépendante (Céni). L'ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, arrive en tête avec 39,19 % des suffrages, suivi de Marc Ravalomanana qui obtient 35,29 % des voix.

Ratsiraka, Ravalomanana et Rajoelina considérés comme les grands favoris du scrutin du 7 novembre.

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde