La situation demeure fragile au Burundi, selon l'envoyé de l'ONU

La situation au Burundi demeure fragile, en raison notamment de l'absence d'un dialogue politique inclusif, mais du fait aussi des difficultés humanitaires, économiques et financières, et des menaces sécuritaires, a expliqué mercredi devant le Conseil de sécurité l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour ce pays, Michel Kafando.

Michel Kafando, Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Burundi, informe le Conseil de sécurité sur la situation au Burundi.