Une centaine de civiles tuées et brûlées à Alindao en RCA

Amnesty International appelle l'Organisation des Nations unies (ONU) à mener une enquête approfondie sur la réaction des casques bleus à une récente attaque qui a tué jusqu'à 100 civil·e·s dans un camp de personnes déplacées en République centrafricaine.

Un homme inspecte sa cabane incendiée le 12 octobre 2016 au camp de déplacés de l’Évêché, République centrafricaine. Les forces de la Séléka ont brûlé au moins 435 huttes dans le camp.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde