Procès putsch manqué au Burkina Faso - Bassolé plaide non coupable

Appelé à la barre hier, mercredi 19 décembre 2018, le général Djibrill Bassolet, poursuivi pour quatre faits, a juste eu le temps de plaider non coupable, avant que ne s'engage un débat sur une requête de sursis à statuer formulée par ses avocats.

Le général Djibrill Bassolé

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde