Après la tuerie de Koulogon l'émotion est forte au Mali

Au Mali, l'émotion est encore forte dans le centre du pays, après la tuerie de Koulogon. Ce village peul du cercle de Bankass a été attaqué, le mardi 1er janvier, par des chasseurs dogons traditionnels, les « dozos », qui ont tué 37 personnes dont trois femmes et des enfants.

Une femme et son enfant dans un village de personnes déplacées à Mopti.

Photo: fasozine

Photo d'archives

  • Mali:   Tuerie dans un village peul du centre

    RFI, 2 Janvier 2019

    Trente-sept morts dont trois femmes et des enfants, c'est le bilan officiel d'une tuerie qui a eu lieu mardi matin 1er janvier dans le village de Koulogon, dans le cercle de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde