L'opposition au Soudan réclame toujours le départ du président Béchir

Alors que le Soudan se prépare à une nouvelle vague de contestation, le président Omar el-Béchir a affirmé dans une allocution, ce jeudi 3 janvier, que son pays était l'objet d'un complot, d'une guerre qui le vise et de sanctions économiques qui durent depuis plus de vingt ans.



Photo: SNA

Le président soudanais Omar el-Béchir.

Focus Sur