Manque d'efforts pour rapatrier les enfants de membres de l'EI en Tunisie

Les responsables tunisiens ont tardé à faciliter le retour d'enfants tunisiens qui sont actuellement détenus sans inculpation à l'étranger, dans des prisons ou des camps mis en place pour les familles de membres de l'État islamique (EI, ou Daech), a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. La plupart de ces enfants sont détenus avec leur mère, mais au moins six sont orphelins.

Photo: HRW

Famille tunisienne détenue dans un camp de l'EI.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.