Annonce de la fermeture du camp de réfugiés de Dadaab au Kenya

C'est une information exclusive RFI. Le Kenya demande à l'ONU de fermer le camp de réfugiés de Dadaab. Ce site géant, ouvert dans les années 1990, près de la frontière somalienne et qui fût, dans le passé, le plus grand camp de réfugiés du monde, abrite encore aujourd'hui plus de 200 000 personnes, en majorité des Somaliens. Le ministère des Affaires étrangères kényan invoque notamment des raisons sécuritaires.

Nouveaux arrivants au camp de réfugiés de Dadaab, dans l'est du Kenya