Mali - À Mopti, se soigner est un parcours d'obstacles

En mars 2012, le nord du Mali est occupé par des groupes armés non-étatiques en lutte contre l'État malien et son armée. En 2015, malgré la signature des accords de paix, la crise s'est déplacée vers le centre du pays, qui demeure aujourd'hui un foyer grandissant d'insécurité et de violence. La population locale, qui est la première victime de la violence et de l'insécurité, est graduellement coupée de tout accès aux soins.

 

Des patients et des accompagnants dans une clinique installée par MSF à Diafarabé, une ville à l'ouest de Ténenkou. 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.