La réunion de l'UA sur la paix en RCA fait des mécontents

Certains acteurs centrafricains dont le KNK n'ont pas été invités à la réunion de suivi de l'accord de paix de Khartoum ouverte ce lundi à Addis-Abeba. L'Union africaine rencontre le gouvernement et des groupes armés.

Mahamat Al Khatim, commandant du Mouvement Patriotique pour la Centrafrique (MPC), lors de la cérémonie de signature de l’accord de paix à Bangui le 6 février 2019. De 2015 à 2018, les combattants du MPC ont commis des abus qui pourraient constituer des crimes de guerre.

Focus Sur

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde