L'UE rejette le recours des officiels rd-congolais sanctionnés

Le tribunal de l'Union européenne (UE) a rejeté, le 26 mars, la requête introduite par huit proches de l'ancien président de la République, Joseph Kabila, sanctionnés en mai 2017 par le Conseil de l'UE pour « entraves à l'organisation des élections » et « graves violations » des droits de l'homme.

 

Le tribunal de l'Union européenne a rejeté mardi 26 mars le premier recours qui avait été introduit pour contester la légalité des sanctions imposées par l'Union européenne en mai 2017 contre huit officiels congolais pour « graves violations des droits de l'homme » et entraves à l'organisation des élections.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde