Des tirs à Moroni après l'arrestation d'un opposant au régime Azali

Trois morts, dont deux assaillants, c'est le bilan de la journée de jeudi à Moroni après des échanges de tirs nourris durant plusieurs heures. L'ancien commandant de l'armée condamné à perpétuité en décembre dernier pour tentative de coup d'Etat, lors d'un procès vivement critiqué par les avocats du barreau de Moroni, s'est évadé de prison.

Photo: RFI

Moroni, capitale des comores.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde