Des tirs à Moroni après l'arrestation d'un opposant au régime Azali

Trois morts, dont deux assaillants, c'est le bilan de la journée de jeudi à Moroni après des échanges de tirs nourris durant plusieurs heures. L'ancien commandant de l'armée condamné à perpétuité en décembre dernier pour tentative de coup d'Etat, lors d'un procès vivement critiqué par les avocats du barreau de Moroni, s'est évadé de prison.

Photo: RFI

Moroni, capitale des comores.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.