Un calme relatif et des besoins humanitaires immenses au Sud-Soudan

Depuis la signature d'un accord de paix en septembre 2018, une relative accalmie règne au Soudan du Sud, malgré des violences éparses qui peuvent affecter les populations. De nombreux Sud-Soudanais n'ont pas rejoint leur foyer après l'avoir fui. Le système de santé est largement détruit et les besoins médicaux et humanitaires sont immenses.

Un membre du personnel MSF examine une jeune fille blessée à la tête dans l'hôpital d'Ulang, dans le nord-est du Soudan du Sud. 2019.