Les questions soulevées par les redditions de groupes armés en RDC

Les redditions de miliciens et membres de groupes de groupes armés se poursuivent. Mercredi dernier dans le territoire de Masisi, l'armée a annoncé que le colonel autoproclamé Faustin Muhawe s'était rendu avec une soixantaine d'hommes issus d'une branche dissidente de la FFDH. C'est le dernier exemple d'une série de redditions constatée dans plusieurs régions depuis l'arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi. Mais si ce phénomène représente une opportunité pour le nouveau président, elle suscite aussi l'inquiétude tant le défi est important.

 

Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.