A la recherche de solutions durables aux déplacements forcés en Afrique

Les pays africains ont une longue tradition d'ouverture de leurs frontières et de leurs cœurs aux réfugiés et aux personnes déplacées - un exemple qui n'est pas suivi par tout dans le monde, a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies en lançant les travaux de l'édition 2019 des Dialogues sur l'Afrique mardi au Siège de l'Organisation à New York

 

L'édition 2019 du Dialogue sur l'Afrique a oivert ses portes au siège de l'ONU à New York le 21 mai 2019

Sala, âgée de six ans, et ses camarades lors d'un cours de mathématiques à Bosso. Trente réfugiés nigérians sont scolarisés dans cette école, au côté de 300 enfants nigériens.

Des enfants nigérians réfugiés au Niger.

Photo: liberation

Alger ne fait pas dans la demi-mesure à l’égard des réfugiés

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Suivez AllAfrica

  • Devenez un fan sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Newsstand
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.