L'accord de paix en RCA entaché par le massacre de vingt-six civils

La mission des Nations unies dans le pays et les autorités ont lancé, le 22 mai, un ultimatum au leader du groupe 3R (Retour, réclamation, réconciliation), auteur de la tuerie de civils intervenue la veille dans l'ouest du pays.

Des femmes et des enfants déplacés dans un camp de fortune dans la ville de Paoua, en République centrafricaine.