Démission du ministre de la justice en Guinée

« Tirant les conséquences de votre silence, depuis le 4 avril 2019, jour de notre entretien et de la remise du courrier vous demandant de me remplacer dans mes fonctions de ministre de la Justice, garde des sceaux, je vous présente ma démission du gouvernement », a écrit Cheick Sako dans une correspondance adressée au président de la République de Guinée, Alpha Condé.

Photo: Le Pays

Cheick Sako, ministre de la justice