Des abus incontrôlés dans des écoles coraniques au Sénégal

Des enfants connus sous le nom de « talibés » continuent d'être victimes d'abus graves et d'actes d'exploitation et de négligence d'une ampleur alarmante dans un grand nombre d'écoles coraniques du Sénégal, signalent Human Rights Watch et la Plateforme pour la promotion et la protection des droits humains (PPDH), une coalition sénégalaise d'organisations de défense des droits humains, dans un rapport conjointement publié aujourd'hui.

 

Des talibés mendient dans le centre ville de Dakar, au Sénégal, le 11 mai 2017.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.