Le CMT soudanais boude la proposition éthiopienne de sortie de crise

Khartoum écarte sans la rejeter totalement la proposition éthiopienne. Acceptée la veille par l'opposition, elle prévoit un conseil de transition de quinze personnes, dominé par des civils et dirigé par une présidence tournante entre militaire et civils.

Mahmoud Dirir, envoyé spécial du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, s'entretient avec les médias à l'ambassade d'Éthiopie à Khartoum le 7 juin 2019.

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.