Les rendements agricoles risquent de baisser de 20% d'ici à 2050 en Afrique

Produire suffisamment pour nourrir un continent qui se réchauffe, tout en préservant l'environnement, tel est le défi que se lancent les ministres africains de l'Agriculture, réunis au Maroc. Il y a urgence, selon les experts, sachant que l'Afrique risque de connaître, d'ici à 2050, une décroissance de 20% sur ses rendements agricoles, avec la dégradation des sols et la désertification provoquées par inondations et sécheresses. Dans le même temps, sa population pourrait doubler.

Photo: FAO

Un agriculteur travaille dans un champ de sorgho dans la région de Turkana, au Kenya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.