Le parti de Béchir interdit avec l'abrogation de lois controversé

Au Soudan, le ministre de la Justice a annoncé la dissolution du parti de l'ancien président Omar el-Béchir. Le National Congress Party disparaît donc après des décennies de règne sans partage. Par ailleurs, une loi sur l'ordre public est abrogée. Ce texte était basé sur une interprétation très rigoriste de la loi islamique.

Photo: VOA

Le 23 octobre 2014, le président soudanais Omar Hassan al-Bashir a pris la parole devant la conférence générale du parti du Congrès national au pouvoir à Khartoum.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.