Elections sur fond de corruption en Namibie

Sauf un coup de théâtre, le président sortant, Hage Geingob, 78 ans, et son Organisation du peuple du Sud-Ouest africain (Swapo) devraient rempiler pour cinq ans face à une opposition désunie. La Namibie, un pays au sous-sol riche en ressources minérales comme l'uranium ou les diamants, fait face à une grogne croissante de la population contre la crise économique et la corruption.

  • Namibie:   Elections sur fond de corruption

    DW, 27 Novembre 2019

    Sauf un coup de théâtre, le président sortant, Hage Geingob, 78 ans, et son Organisation du peuple du Sud-Ouest africain (Swapo) devraient rempiler pour cinq… Plus »

Le Mouvement des peuples sans terre menant une campagne de porte à porte à Swakopmund.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.